La Grèce en combi ? Et pourquoi pas ?

La Grèce en combi ? Et pourquoi pas ?

On pourrait penser que la Grèce est bien trop lointaine pour des vacances en combi, mais si on regarde de plus près, pas tant que ça. Avec un peu de budget et quelques astuces, c’est faisable.

En effet, on peut se simplifier le voyage si on a les bons tuyaux, en voici quelques uns :

  • Prendre le bateau à Ancone (Italie) permet de passer une bonne nuit dessus tout en économisant des Km de route.
  • Avec la compagnie Superfast Ferries, vous pouvez même dormir dans votre camion (camping on board) sur le pont ouvert du bateau, équipé de prises électriques, douches et toilettes comme au camping. C’est pas donné, environ 450€ la traversée pour une famille de 4, mais les prix sont variables en fonction des dates et itinéraires. Il faut bien choisir « Camping on board » lors de la réservation.
  • Si vous souhaitez une date en particulier qui n’est plus disponible, n’hésitez pas à appeler régulièrement la société pour demander si il y a de la place. Pourquoi ? Parce que beaucoup réservent plusieurs dates ne sachant pas encore leur programme définitif, mais ne finissent par payer que le jour qui les intéresse sans libérer les autres jours. Ils se libèrent alors automatiquement après la date d’expiration qui est 2 mois plus tard.
  • Vous avez le choix de débarquer à deux endroits : Igoumenitsa au nord du pays, ou Patras au nord du Péloponnèse. Vous pouvez même débarquer à Igoumenitsa et rembarquer à Patras, ça vous fera traverser les 2/3 du pays, et avoir une bel aperçu de la Grèce continentale (Corfou, Dodone, Ioanina, les Zagorias, la Chalcidique, les Météores, le Pélion, Delphe, Eubée, Corinthe, le Péloponnèse et ses joyaux, etc… bref, tous les détours sont possibles et imaginables)

Les avantages d’un tel voyage ??

  • Du beau temps et de la chaleur garantis en été
  • Campings peu chers (en moyenne 25€ la nuit pour une famille de 4, avec le gaz fourni dans les cuisines collectives)
  • La mer presque tout le temps à porté de main, et bonne température
  • De la bonne nourriture à prix raisonnable
  • Des paysages et vestiges antiques à couper le souffle
  • Des gens très sympas, parlant presque tous anglais
  • Camping sauvage toléré
  • Save my VW trip a référencé les spécialistes VW du pays, mais le parc de coccinelle est tel que beaucoup de mécaniciens connaissent les moteurs Type 1

Les inconvénients :

  • Une essence un peu plus chère qu’en France
  • Les autoroutes un peu chères, mais on cherche pas à aller vite par là-bas en général
  • Eviter de mi-juillet à fin Août (foule et chaleur), mai-juin et septembre-octobre étant les meilleurs mois.
  • Envisager des élargisseurs d’ouïes pour améliorer le refroidissement de votre moteur si vous envisagez les autoroutes, qui sont loin d’être plates.

Et si vous vous décidez, il y a deux meetings VW à ne pas rater en été :

  • Le Panhelenic meeting de mi-juin qui change de lieu tous les ans (voir les rassemblements sur Save my VW trip)
  • Le meeting de l’île de Kefalonia fin Août, à Argostoli.

Les idées d’itinéraires sont multiples, vous permettant d’aller dans tous les coins de la Grèce continentale, même sur certaines îles pas trop éloignées comme Skopelos (île du tournage de Mamma Mia), Elafonissos et ses plages paradisiaques, Corfou, Ithaque, Kefalonia, et j’en passe. Ce qui est certain, c’est que pour tout voir, il faudra y revenir plusieurs fois !

Bonne route !

This post is also available in: English

Laisser un commentaire

Fermer le menu